Twitter : Des employés licenciés pour des messages…

employés Twitter licenciés pour messages critiquant Elon Musk

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Twitter a licencié des « dizaines » d’employés pour des messages contenant des commentaires critiquant le nouveau propriétaire Elon Musk sur un canal Slack interne, ont déclaré deux anciens employés.

« Nous avons le regret de vous informer qu’il est mis fin à votre emploi avec effet immédiat », peut-on lire dans un courriel des RH de Twitter adressé à certains employés mardi. « Votre comportement récent a violé la politique de l’entreprise ».

Les deux anciens employés ont déclaré à ABC News qu’ils avaient reçu les e-mails pendant la nuit.

« Je ne peux que supposer que c’était pour ne pas montrer une loyauté à 100 % sur Slack », a déclaré l’un des employés, qui a demandé à rester anonyme. « J’ai entendu dire que la même chose était arrivée à beaucoup d’autres ».

Dans un tweet, semblant confirmer qu’il a licencié des employés qui le critiquaient dans un canal interne de Slack, Musk a tweeté mardi : « Je voudrais m’excuser d’avoir licencié ces génies. Leur immense talent sera sans doute d’une grande utilité ailleurs.« 

Dans les jours qui ont suivi l’acquisition de Twitter, Elon Musk a licencié des cadres supérieurs, mis à pied la moitié du personnel de l’entreprise, formé un conseil de modération du contenu qui examinera les rétablissements de comptes et réorganisé le service d’abonnement de la plateforme, Twitter Blue.

Certains contractants de Twitter ont appris qu’ils avaient été licenciés lorsqu’ils ont perdu l’accès à leur messagerie professionnelle et à leurs comptes Slack samedi soir, ont indiqué trois sources à ABC News. On ne sait pas encore combien de personnes ont été touchées par cette deuxième vague apparente de licenciements visant les employés contractuels.

Les contractuels ont commencé à partager leur consternation et leur incrédulité dans un chat de groupe d’équipe tard samedi, alors que les contractuels ont rapidement réalisé qu’ils étaient bloqués hors de leurs comptes.

« J’ai aussi perdu l’accès », a répondu un contractant de ce groupe à un autre dans la discussion de groupe examinée par ABC News. « Je suis exclu », a déclaré un autre contractant à propos de ses identifiants de connexion à Twitter.

Dans un chat de groupe de Blind parmi les employés de Twitter, un employé a estimé que Twitter a supprimé près de 80 % de ses contractants hier. ABC News n’a pas confirmé combien d’entrepreneurs ont été licenciés en plus des trois entrepreneurs qui ont partagé leur histoire, et de plusieurs autres qui ont semblé être licenciés d’après leurs messages dans le chat de groupe de l’équipe Santé et Sécurité publique.