Togo : 2 cyber escrocs appréhendés ; la police présente leur mode opératoire

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Le 15 juillet 2021, grâce à la collaboration d’un honnête citoyen, la Police Nationale a interpellé deux (02) individus, les nommés TBAL, peintre âgé de 24 ans et un étudiant nommé « S.I. », âgé quant à lui de 21 ans, pour tentative d’escroquerie.

Tout commence le 08 juillet 2021, lorsque le citoyen est contacté via WhatsApp par l’étudiant « S.I. » qui lui propose une affaire alléchante de multiplication de billets de banque et demandait sa contribution : avec une somme de 1.000.000F CFA, il pouvait, disait-il, avoir un gain de 40.000.000 F CFA grâce à une valise magique. L’étudiant poursuit en ajoutant qu’une fois l’affaire menée, il remettrait à sa cible, en contrepartie de sa contribution, une somme de 10.000.000F CFA. Flairant immédiatement l’arnaque, le citoyen saisit la Police.

S’en est donc suivie une opération à l’issue de laquelle la Police a interpellé à Lomé au quartier Agoè Zongo, les deux présumés escrocs. Une valise contenant des milliers de papiers coupés à la taille de billets de 10.000 F CFA a également été saisie.

De leurs propres aveux, il ressort que l’initiateur de cette escroquerie est le nommé TBAL. Lui-même, plusieurs fois victime d’escroquerie dans sa volonté de se faire produire de l’argent par des procédés magiques, a rencontré, en mai 2021, un marabout qui lui a appris certaines pratiques et sacrifices censés le faire prospérer. Il a, ensemble avec son complice, décidé d’appâter une autre personne afin de lui soutirer indument la somme de 1.000.000 F CFA. Mal leur en a pris : ils ont été stoppés dans leur élan grâce à la vigilance et à la collaboration de leur potentielle victime.

La Police Nationale du Togo a rappelé une fois encore qu’il est impossible de multiplier de l’argent par quelque procédé que ce soit. De plus, la production de fausses monnaies est punie par la loi. Elle appelle la population à plus de vigilance et salue sa permanente collaboration, comme celle de ce citoyen qui a empêché la réalisation de ce plan qui aurait fait d’autres malheureux.