Tigré : Les rebelles dictent leurs lois

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Dans un communiqué, le Front populaire de libération du Tigré (TPLF) a publié jeudi 29 juillet 2021, un ensemble de conditions sine qua non préalables à toute négociation avec le gouvernement éthiopien. Il s’agit en réalité de la révision d’une série de demandes qu’il avait émises après le retrait de l’armée éthiopienne de Mekele, et qui étaient restées lettre morte.

Désormais le TPLF fixe des conditions en 5 points, et demande notamment la libération des prisonniers politiques, ou encore la reprise immédiate des services suspendus tels que les télécommunications et l’électricité.

Pour l’instant, signalons que les probabilités que le gouvernement éthiopien accède à ces demandes sont très faibles.