Tchad : Une dizaine de soldats tués dans une embuscade de Boko Haram

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Ce mardi 22 novembre 2022, des soldats tchadiens ont été pris au dépourvu par des combattants de la secte islamiste Boko Haram ce mardi 22 novembre 2022. De sources officielles, une dizaine de militaires ont été tués lors de cette attaque.

 » La Présidence de la République informe l’opinion nationale et internationale que ce jour, 22 novembre, au petit matin, une unité des Forces de Défense et de Sécurité, dépêchée en précurseur pour installer le poste avancé de l’Armée Nationale Tchadienne dans l’île de Bouka-Toullorom entre Ngouboua et Kaïga (Province du Lac Tchad), a été prise à partie par les éléments de la secte Boko Haram, faisant une dizaine de morts et des blessés » , informe un communiqué de la présidence tchadienne.

Cette énième attaque surprise vient confirmer la présence encore active de la nébuleuse Boko Haram dans le bassin du Lac Tchad. Il y a une semaine, le président Mahamat Idriss Deby était à Baga-sola pour galvaniser les troupes et réorganiser le dispositif.

Selon le communiqué officiel, le président Mahamat a instruit d’ores et déjà le gouvernement aux fins d’une riposte appropriée. Tout en réitérant le ferme engagement du Tchad à mettre hors d’état de nuire le terrorisme au Tchad et dans la sous-région, il a appelé la communauté internationale à prendre la pleine mesure de cette menace réelle et à agir en conséquence.