Tanzanie : Une femme poignarde à mort son mari 14 jours après leur mariage pour cette cause surprenante

Tanzanie Mort

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Il ne faut jamais contraindre quelqu’un au mariage, car le pire peut arriver comme le cas de cet homme qui va passer de vie à trépas juste 14 jours après son mariage.

Happy Nyasumo 18 ans, contrainte à un mariage forcé a mis fin à son mariage 2 semaines après. C’est un scandale qui a créé des polémiques en Tanzanie. Comme le rapportait le site Doing Buzz, après leur union, le nouveau mari Bebe Mbogo a voulu consommer le mariage. La jeune mariée n’est pas du tout d’accord pour entretenir des rapports sexuels à son âge. Cette dernière a révélée avoir alors poignardé son mari trois fois dans le cou.

Après son acte, elle est retournée chez sa belle-mère pour avouer les faits et montrer le couteau qu’elle avait utilisé. La famille de Mbogo a alors déposé une plainte qui a conduit à l’arrestation de la jeune fille. Cette nouvelle a refroidi tout le village.

Pour certains habitants, ceci est une interpellation face aux mariages forcés qui ne cessent d’augmenter chaque jour malgré les civilisations. Malheureusement pour cet homme qui n’aura même pas profité de son mariage. Ce cas rappel celui d’un couple décédé juste après la célébration de leur union.