Soudan : Mauvaise nouvelle pour l’ex-dictateur Omar El-Béchir

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

La possibilité d’un procès pour l’ex-dictateur Omar El-Béchir devant l’instance internationale à La Haye se confirme de plus en plus. Le Soudan a adopté, à l’unanimité, le projet de loi portant ratification du Statut de Rome de la Cour pénale internationale, apprend-on au petit matin de ce mercredi 04 août 2021.

« Pendant la réunion du cabinet, nous avons, à l’unanimité, adopté un projet de loi pour ratifier le Statut de Rome de la CPI », a annoncé le Premier ministre Abdallah Hamdok sur Twitter.

Pour rappel, M. Béchir est recherché par la CPI, qui a émis des mandats d’arrêt contre lui et d’autres figures de l’ancien régime, pour « crimes contre l’humanité » et « génocide » au Darfour, une région de l’ouest soudanais déchirée en conflit.

Il a été aussi arrêté et jugé une fois au Soudan après sa destitution en 2019 sous la pression d’une révolte populaire.