Sénégal / Macky Sall : Grande mobilisation contre un troisième mandat du président

Macky Sall troisième mandat

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

La question de la représentation des chefs d’État sortant commence à devenir récurrente pour tous les pays subsahariens . Le Sénégal en devient le parfait exemple avec la grande mobilisation qui se met en place contre un potentiel troisième mandat du président Macky Sall.

Une initiative de la société civile dénommée « Jàmm a Gën 3ᵉ mandat » (wolof) signifiant « la paix vaut mieux qu’un troisième mandat » est lancée ce jeudi par une dizaine d’organisations pour veiller à annihiler les désirs anticonstitutionnels de l’actuel président sénégalais Macky Sall.

À quelques mois de la présidentielle de 2024 au Sénégal, le sujet d’un troisième mandat de Macky Sall anime les discussions politiques. Dans une lettre ouverte, les organisations signataires appellent le chef de l’État à s’exprimer clairement, et à respecter la Constitution, qui stipule dans son article 27 : « Nul ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs ».

Si le président Macky Sall ne s’est pas exprimé clairement sur une éventuelle troisième candidature, « il y a des prémices », s’inquiète Senghane Senghor, chargé des affaires juridiques de la RADDHO, la Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme.

« Un texte de loi qui est clair, il est interdit de l’interpréter. Nous avons réglé la question du troisième mandat avec la réforme de 2016. Donc, l’affaire, ce n’est pas une affaire de droit, c’est une affaire de moralité », estime Senghane Senghor.