RDC : Washington appelle le Rwanda à « stopper » tout appui aux rebelles du M23

RD Congo : L’Ouganda déploiera 1000 hommes pour lutter contre le M23

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Les États-Unis ont haussé le ton au moment où les combats ont repris entre l’armée congolaise et les rebelles du M23. Washington a appelé Kigali à stopper tout appui aux rebelles du M23 qui continuent par semer la terreur dans l’Est de la RD Congo.

« Nous appelons les acteurs étatiques à stopper leurs appuis aux groupes armés, y compris les forces de défense du Rwanda et les rebelles du M23 », a déclaré le représentant des États-Unis auprès de l’ONU, Robert Wood.

À en croire cet officiel, les « attaques des groupes armés en RDC, CODECO et le M23, ont tué plus de 2000 civils cette année ». « C’est inacceptable. Les États-Unis appellent les groupes armés à cesser leurs assauts contre la population la plus vulnérable de la RDC », a-t-il ajouté.

Les rebelles du M23 ont repris les hostilités en fin d’année dernière, reprochant aux autorités congolaises de ne pas avoir respecté les accords de paix conclus en 2013 après la défaite des rebelles lors des combats gagnés par les troupes congolaises appuyées par les Casques bleus.

La RDC accuse le Rwanda de soutenir le M23. Pour sa part, le Rwanda accuse l’armée congolaise de soutenir les rebelles Hutu rwandais basés dans l’est congolais.