RDC : Une journaliste française expulsée du pays ; la raison

RDC : Une journaliste française expulsée du pays ; la raison

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Ce mardi 8 novembre 2022, la journaliste française Sonia Rolley, travaillant pour l’agence Reuters, a été expulsée de Kinshasa par les autorités de la République démocratique du Congo (RDC). Ces derniers ne lui avaient pas accordé d’accréditation, a annoncé l’agence de presse.

Mardi matin, la journaliste s’est rendue à une convocation des services d’immigration, qui lui ont confisqué son passeport et l’ont obligée à prendre un vol pour Paris via Addis-Abeba.

Sonia Rolley, ancienne journaliste de Radio France Internationale (RFI), avait demandé en septembre une accréditation afin de prendre ses fonctions de coordinatrice de la couverture de Reuters en RDC, indique l’agence.

Elle a obtenu l’autorisation de couvrir début octobre à Kinshasa une conférence sur le climat (Pré-COP27) et attendait depuis son accréditation.

Sur Twitter, le Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme en RDC (BCNUDH) s’est « inquiété » de cette expulsion décidée par les autorités alors que la journaliste « disposait d’un visa de séjour temporaire en attente de son accréditation« .

Avec Sputnik