Paris : Pour avoir touché près de 600 millions Fcfa d’honoraires, l’avocate Rachida Dati mise en examen

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

L’ex-garde des Sceaux, Rachida Dati a été mise en examen pour « corruption passive » et « recel d’abus de pouvoir » dans l’enquête sur ses prestations de conseil auprès de l’ex-PDG de l’alliance Renault-Nissan Carlos Ghosn, a indiqué mardi 27 juillet 2021 le parquet national financier confirmant une information du Canard enchaîné.

L’actuelle maire LR du VIIe arrondissement de Paris avait initialement échappé à ces poursuites en novembre, à l’issue d’un premier interrogatoire de 16 heures devant les juges d’instruction qui l’avaient alors placée sous le statut intermédiaire de témoin assisté.

Selon une source proche du dossier, Rachida Dati, qui nie toute irrégularité, aurait touché 900.000 euros d’honoraires, soit près de 600 millions Fcfa,  en tant qu’avocate entre 2010 et 2012.