Nigeria : Un nouvel accord pétrolier conclu avec la Corée du Sud

Nigeria accord corée

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Le porte-parole du gouvernement nigérian a révélé jeudi que la Nigerian National Petroleum Company Limited (NNPC) vient de finaliser un accord avec Daewoo Group de Corée du Sud pour réhabiliter la raffinerie de Kaduna. Le porte-parole a noté que le président du Nigeria, Muhammadu Buhari, avait approuvé la signature qui a eu lieu en marge du Sommet mondial de la bio 2022 jeudi à Séoul, en Corée du Sud. Le Nigéria importe actuellement ses produits pétroliers finis, bien qu’il possède un certain nombre de raffineries. La raffinerie de Kaduna a la capacité de produire 110 000 barils par jour et est l’une des quatre raffineries inactives en possession du gouvernement.

Lors de la signature, le président du Nigeria a fait part de sa remarque, notant qu’il comprend à quel point la compétence de l’entreprise partenaire est admirable. « Le groupe Daewoo a des investissements massifs dans l’automobile, le maritime et d’autres secteurs de notre économie ».

Actuellement, la plus grande raffinerie d’État se trouve au Port Harcourt, et comme le serait bientôt la raffinerie de Kaduna, elle est en ce moment en cours de réparation par Tecnimont d’Italie. Le gouvernement dit qu’il s’attend à ce que l’usine démarre la production d’ici décembre.

Le Conseil exécutif fédéral en août de l’année dernière a approuvé l’attribution du contrat pour la réhabilitation des raffineries de Warri et Kaduna pour un montant total combiné de 1,5 milliard de dollars.