Nigeria : Plusieurs terroristes de Boko Haram abattus par l’armée

terroristes Boko Haram abattus

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Les forces nigérianes ont abattu plusieurs terroristes du groupe Boko Haram dans leur dernière opération militaire en date visant à éradiquer les derniers membres de ce groupe terroriste dans la région du nord-est du Nigeria, a déclaré mardi l’armée nigériane dans un communiqué.

Les dits terroristes de Boko Haram ont été tués au cours d’opérations de l’armée dans les Etats de Borno et de Yobe, tous deux situés dans le nord-est du pays, selon l’armée. Le moment exact de cette opération et le nombre précis de terroristes tués n’ont pas été révélés dans le communiqué officiel à Abuja.

Les hommes armés auraient attaqué un hôpital à Damri où ils ont abattu des patients qui recevaient un traitement et ont brûlé un véhicule de la police, tuant deux membres du personnel de sécurité.

L’armée, déployée par la suite dans la zone, est parvenue à faire fuir les assaillants. Dans la foulée, le président Muhammadu Buhari, critiqué pour son incapacité à enrayer les violences, a appelé les forces de sécurité à « tout faire pour mettre fin immédiatement à ces horribles massacres » dans le pays.

En dépit des opérations militaires et des amnisties accordées par les autorités, les attaques se multiplient dans le nord-ouest et dans le centre du pays le plus peuplé d’Afrique. Rien que ces deux derniers mois, les gangs ont attaqué à l’explosif et tiré sur un train en provenance de la capitale Abuja, kidnappant des dizaines de passagers ; ils ont abattu plus de 100 villageois et massacré une dizaine de membres de groupes d’autodéfense. Et début janvier, plus de 200 villageois ont été tués dans l’État de Zamfara.