Nigeria : Des adolescents font la mode à partir de déchets pour lutter contre la pollution

adolescents mode déchets pollution Nigeria

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Des adolescents de Lagos ont organisé un « Trashion Show » : de la mode à partir de déchets pour lutter contre la pollution.

Chinedu Mogbo, fondateur de Greenfingers Wildlife Initiative, un groupe de protection de la nature qui travaille avec les militants, a déclaré que le défilé était conçu pour sensibiliser à la pollution de l’environnement.

Lagos, l’une des villes les plus peuplées d’Afrique avec plus de 15 millions d’habitants, produit au moins 12 000 tonnes de déchets par jour, selon les autorités. Et la mise en œuvre des lois environnementales laisse à désirer : La Banque mondiale estime que la pollution tue au moins 30 000 personnes dans cette ville chaque année.

Le spectacle de cette année a eu lieu au moment où les dirigeants du monde entier concluaient deux semaines de négociations des Nations unies sur le climat en Égypte.

En collaboration avec de jeunes militants et des mannequins, la Greenfingers Wildlife Initiative affirme vouloir recycler autant de plastiques que possible, une communauté à la fois.

Elle organise régulièrement des nettoyages de déchets dans les communautés, dans les fossés de drainage et sur les plages. Les déchets plastiques sont ensuite utilisés pour créer des tissus pour le défilé de mode.

Drapée dans des cuillères en plastique et des tissus rouges, Nethaniel Edegwa, 16 ans, a déclaré qu’elle s’était jointe à l’édition de cette année en tant que mannequin « pour faire changer les choses ».

« Nous pouvons voir que nous sommes tous affectés par le changement climatique, alors je veux vraiment faire la différence », a déclaré Edegwa.