Meta : Un chaos sans précédent au sein de la boîte de Mark Zuckerberg fait la une

Meta

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Mark Zuckerberg, patron du groupe Meta, par une annonce ce mercredi 9 novembre 2022, vient semer un chaos sans précédent au sein de sa boîte.

Le groupe Meta a annoncé la compression de 11 000 employés soit les 13 % des 87 000 personnes qui y travaillent.

« Aujourd’hui, je partage certains des changements les plus difficiles que nous ayons faits dans l’histoire de Meta», a annoncé le patron du groupe, Mark Zuckerberg, dans un message adressé aux salariés.

« J’ai décidé de réduire la taille de notre équipe d’environ 13 % et de me séparer ainsi de 11 000 de nos employés talentueux » a-t-il poursuivi.

Des raisons légitimes

Considéré comme un plan social d’envergure, le premier de la boîte, cette compression de personnel intervient dans la crise économique à laquelle fait face le groupe de Mark Zuckerberg.

« Le ralentissement macroéconomique, l’intensification de la concurrence et la perte de signal publicitaire ont fait que nos revenus ont été bien inférieurs à ce que j’avais prévu. Je me suis trompé, et j’en assume la responsabilité », s’est-il désolé.

Un plan pour les employés licenciés

Les employés de Meta licenciés recevront 16 semaines de salaire de base plus deux semaines supplémentaires pour chaque année de service. Une couverture d’assurance-maladie sera également offerte pendant 6 mois, ainsi qu’une aide pour se réorienter.