« Ma fille n’ira pas seule dans la tombe » : la situation se complique pour l’artiste Tenor

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Quelques jours après l’accident qui a conduit Tenor à l’hôpital et à causé la mort d’une jeune fille de 19 ans, l’artiste camerounais semble être au cœur des sujets sur les réseaux sociaux. Le père de la jeune fille exige que l’artiste camerounais épouse coutumièrement sa défunte fille.

La blogueuse ivoirienne Lolo Beauté s’est également attaquée à l’artiste dans une vidéo posté sur son compte Facebook.  « Tenor, tu es un inconscient, c’est ce que les autres ne veulent pas dire… Moi, je vais te dire la vérité. Il y a eu mort dans ta voiture, tu es inconscient, quand on boit une fois, deux fois, trois fois, on ne prend pas le volant… Je dis justice pour cette fille… Arrêtez d’être hypocrites. Tu vas répondre de tes actes devant la famille et devant la justice camerounaise », a-t-elle lancé.

Un homme de Dieu camerounais du nom de Dieunedort Kamdem, a, quant à lui, mis en garde le jeune rappeur.

« Je voudrais le dire à Tenor et à sa famille. L’avertissement du père d’Erica ne doit pas être pris à la légère. Pour tous ceux qui connaissent les Bamoun, si un Bamoun vous dit : « Venez doter le cadavre de sa fille, cela veut tout dire. Il essaie de dire : « Ma fille n’ira pas seule dans la tombe ». Si vous étiez tous les quatre dans la voiture, vous partiriez tous les quatre. Il envoie un message. Doter ne veut pas dire apporter de l’argent. Vous devez venir expliquer comment vous êtes tous dans la même voiture et il n’y a que sa fille qui meurt. Les Bamouns sont appelés un serpent à deux têtes », a expliqué le pasteur Kamdem.