Lutte contre le terrorisme : Le Togo rejoint officiellement la coalition islamique militaire

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Des officiers togolais ont officiellement pris fonctions au sein de la coalition islamique militaire, le mardi 22 novembre 2022, ont annoncé les autorités de Lomé.

Quelques mois après les derniers contacts à Riyad (Arabie Saoudite), le Togo prend ses quartiers au sein de la Coalition islamique militaire de lutte contre le terrorisme (CIMCT). Des officiers délégués du pays ont pris leurs fonctions mardi au siège de l’institution.

L’une de leurs missions sera notamment de contribuer aux côtés des délégués des autres Etats membres, aux efforts et initiatives de la Coalition dans les domaines de la lutte contre le terrorisme. En effet, cette alliance de coopération militaire mise sur pied en 2015, ambitionne de “coordonner, d’unifier et de soutenir les efforts intellectuels, médiatiques et militaires de ses membres afin de lutter contre le terrorisme” et ses moyens d’actions.

Le Togo, désormais confronté directement à ce fléau, rejoint d’autres nations africaines comme la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Mali ou encore le Gabon, au sein de la CIMCT.

Cette année, le Togo a essuyé plusieurs attaques terroristes notamment dans sa partie nord. Au moins une dizaine de soldats ont été tués et plusieurs autres sont blessés.