Leadership : Amadu T. Baldé, 34 ans, nouveau président de la Cour des comptes de la Guinée-Bissau

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

La cour des comptes de la Guinée-Bissau a un nouveau président. Amadu Tidjane Baldé, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est désormais le plus jeune président de Cour des comptes. Une institution garante de la solvabilité des autorités publiques et aussi du déploiement à bon escient des deniers publics.

Le jeune leader, Amadu Tidjane Baldé, a été nommé par le président de la Guinée-Bissau, Umaro Sissoco Embalò, devenant ainsi le plus jeune président de la Cour des comptes de la Guinée-Bissau et le 13ᵉ président de cet organe de contrôle des comptes publics.

Amadou Tidjane Baldé a prêté serment et est entré en fonction. Il entend renforcer l’agressivité de la Cour des comptes en matière de recouvrement de créance.

« La Cour des comptes doit être plus agressive pour obliger toutes les entités publiques et le gouvernement à rendre des comptes en temps utile », a-t-il déclaré, à l’occasion de sa prise de fonction.