Le Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel recrute (16 juillet 2021)

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Le Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) recherche des candidatures de personnes qualifiées et compétentes pour l’Unité Régionale de Coordination de la deuxième phase du Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel (PRAPS-2).

Les postes à pouvoir pour le CILSS sont :

• Expert/Experte en Gestion des ressources naturelles, titulaire d’un diplôme universitaire de niveau Bac+5 minimum, de profil ingénieur du génie rural et eaux & forêts, ingénieur en gestion des ressources naturelles, ingénieur agronome, ou tout autre profil similaire avec qualifications et expériences avérées dans le domaine de la gestion des ressources naturelles (gestion durable des parcours en zones arides/semi-arides, gestion des aménagements pastoraux) ; disposer d’au moins 10 ans d’expérience dans la préparation, l’exécution et le suivi de projets d’aménagements pastoraux, gestion des ressources naturelles et environnement ou de projets similaires

• Expert/Experte Marchés et chaînes de valeur, titulaire d’un diplôme universitaire de niveau Bac + 5 en économie rurale, en économie, en commerce et marketing, en ingénierie des techniques de l’information, ou tout autre profil similaire avec qualifications et/ou expériences avérées dans le domaine des chaines de valeur, notamment les nouvelles techniques des systèmes d’information des marchés ; disposer d’au moins 10 ans d’expérience dans l’analyse, l’appui à la promotion de chaines de valeur dans le domaine rural et notamment de l’élevage.

• Expert/Experte en Développement social et crises pastorales, titulaire d’un diplôme universitaire de niveau Bac + 5 minimum en ingénierie sciences sociales, sociologie, socio-économie, économie ou tout autre profil similaire avec des qualifications et expériences avérées dans le domaine de L’inclusion économique et sociale de populations vulnérables, ainsi que de prévention et gestion des crises ; disposer d’une bonne expérience (au moins 10 ans) en lien avec les problématiques de formation technique et professionnelle, de création d’emploi des jeunes et d’autonomisation des femmes en milieu rural (une expérience avec le milieu pastoral est souhaitable) ; disposer d’une bonne expérience (au moins 5 ans) dans la problématique de la prévention et gestion des crises (sécurité alimentaire), y compris renforcement et opérationnalisation des systèmes d’alerte précoce, l’élaboration et la mise en œuvre des plans de contingence, la mobilisation d’aides d’urgence (en lien avec les populations rurales, pastorales préférablement).

• Expert/Experte en Suivi-évaluation, titulaire d’un diplôme de statisticien-économiste, agroéconomie (Bac + 5) ou spécialiste de développement rural ou équivalent avec qualifications et/ou expériences avérées en suivi-évaluation dans le domaine rural ; disposer d’une expérience (au moins 10 ans) dans le domaine spécifique du suivi-évaluation et de la planification ; capacités avérées d’utilisation des nouvelles technologies géospatiales (SIG) et d’information pour des besoins d’analyse pointues, capacités avérées à créer et gérer des bases de données.

Les candidats devront être ressortissants des Pays membres du CILSS et être âgés de 50 ans au plus lors de leur premier recrutement au CILSS. Le CILSS comprend actuellement treize Etats membres que sont : Bénin, Burkina Faso, Cap-Vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Guinée, Guinée Bissau, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Tchad, Togo.

Date limite et adresse de dépôt des candidatures : Les dossiers de candidature devront parvenir par courrier électronique à l’adresse [email protected] avec copie à [email protected] et [email protected] au plus tard le 27 août 2021, à 18 heures TU, en précisant le titre du poste dans l’objet du message. Pour toute information complémentaire, veuillez consulter les termes de référence des postes disponibles sur la plateforme de recrutement du CILSS : http://erecrutements.cilss.int