La Turquie convoque un envoyé suédois pour des images « insultantes » pour Erdogan

Turquie convoque suédois images "insultantes"

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

La Turquie a convoqué l’ambassadeur de Suède lundi après que des images qui auraient insulté le président Recep Tayyip Erdogan et servi de propagande aux militants kurdes aient été projetées sur le bâtiment de l’ambassade de Turquie à Stockholm, a rapporté l’agence de presse officielle turque.

Selon l’agence Anadolu, l’ambassadeur Staffan Herrstrom a été convoqué au ministère turc des Affaires étrangères, où les responsables ont condamné l’incident, demandé une enquête et renouvelé la demande faite à Stockholm de prendre des « mesures concrètes » contre les groupes que la Turquie considère comme des menaces pour la sécurité, selon l’agence Anadolu.

La Suède et la Finlande ont abandonné leur politique de non-alignement militaire de longue date et ont demandé à adhérer à l’OTAN cette année après l’invasion de l’Ukraine par les forces russes en février.

Mais la Turquie, membre de l’OTAN, n’a pas encore entériné leur adhésion, qui requiert l’approbation unanime des membres actuels de l’alliance.

Le gouvernement d’Erdogan fait pression sur les deux pays pour qu’ils répriment les individus qu’il considère comme des terroristes, notamment les partisans du Parti des travailleurs du Kurdistan, ou PKK, qui est illégal, et les personnes que le gouvernement soupçonne d’avoir orchestré un coup d’État manqué en 2016 en Turquie.

Au début du mois, le nouveau Premier ministre suédois, Ulf Kristersson, s’est rendu en Turquie et s’est engagé à œuvrer pour contrer les menaces « terroristes » pesant sur la Turquie.