Kenya : Quand l’apprentissage de la boxe devient l’instinct de survie pour les femmes de Nairobi souvent violées (vidéo)

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Dans la banlieue de Nairobi, un club de boxe entraîne exclusivement des femmes à se défendre.

« Certaines personnes ont des a priori négatifs, ils perçoivent les filles comme un objet de désir sexuel. Dès qu’ils les voient ils ne pensent qu’à leur faire du mal. Donc je pense que c’est bien d’apprendre aux femmes à se défendre. Ça leur fait se sentir en sécurité. » a fait comprendre Emily Juma, membre de Boxgirl Kenya.

Pour ces filles et ces femmes, apprendre à se battre est parfois une nécessité. Dans ces quartiers de Nairobi, les femmes rencontrent de nombreuses difficultés : pauvreté, grossesse et mariage précoce, et même des agressions en pleine rue.

https://twitter.com/olympicchannel/status/1233795439176101890?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1233795439176101890%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_c10&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.euronews.com%2F