« Je ne supporte plus qu’on parle au lieu d’agir », Valérie Pécresse s’en prend à Macron

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

C’est désormais officiel. Valérie Pécresse sera candidate à la présidentielle de 2022 en France.

La femme politique de la droite opposée à Macron a décidé de prendre les choses en main, car elle « ne supporte plus qu’on parle au lieu d’agir », a-t-elle déclaré dans Le Figaro le jeudi 22 juillet 2021.

Cette phrase était destinée directement à Emmanuel Macron, qui semble ne faire que la décevoir depuis qu’il est au pouvoir. En 2018, elle avait notamment été choquée que le chef de l’État enterre le plan Borloo pour les banlieues avec cette phrase : « Ça n’aurait aucun sens que deux mâles blancs ne vivant pas dans ces quartiers s’échangent un rapport », rappelle Le Point.

Rappelons que, Valérie Pécresse ne veut pas devenir Première ministre d’Emmanuel Macron en 2022. C’est le siège présidentiel qui l’intéresse.