Iran : Selon Washington, il est possible que Moscou « conseille » le pays pour réprimer les manifestations

Iran : Selon Washington, il est possible que Moscou "conseille" le pays pour réprimer les manifestations

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

La Russie intervient-il en Iran ? Washington pense que le Kremlin pourrait conseiller Téhéran sur la façon de réprimer les manifestations ayant suivi la mort d’une jeune femme après son arrestation par la police des mœurs.

« Nous craignons que Moscou puisse conseiller l’Iran sur la meilleure manière de gérer des manifestations, sur la base de la longue expérience de la Russie en matière de répression« , a déclaré la porte-parole de la Maison Blanche, Karine Jean-Pierre.

« Nous savons qu’ils pourraient envisager une forme de soutien aux capacités de l’Iran à sévir contre les manifestants« , a renchéri le porte-parole du Conseil à la sécurité nationale de la Maison Blanche, John Kirby.

« Nous voyons des signes qu’ils pourraient l’envisager… Nous verrons ce qui se passe. Mais c’est un autre exemple de la coopération actuelle entre la Russie et l’Iran pour violer non seulement les droits humains et les droits civiques des Iraniens, mais aussi, pour menacer la vie des Ukrainiens« , a-t-il ajouté sans plus de précision.

La semaine dernière, la Maison Blanche a accusé l’Iran d’aider l’armée russe « sur le terrain » en Crimée.

« Notre message à l’Iran est très clair : arrêter de tuer votre peuple, et arrêtez d’envoyer des armes à la Russie pour tuer des Ukrainiens« , a souligné Karine Jean-Pierre.

L’Iran est secoué par une contestation populaire inédite depuis plusieurs années après la mort le 16 septembre d’une jeune femme de 22 ans, Mahsa Amini, décédée après son arrestation par la police des mœurs.