« Il m’a touché les fesses » : Accusé d’agression sexuelle, le gouverneur Cuomo dément

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

La victime d’agression sexuelle qui a porté plainte anonyme contre le gouverneur de New-York est sortie de son anonymat. À travers une conférence, Brittany Commisso est revenue sur deux incidents relatés dans le rapport, le premier quand le gouverneur lui « aurait attrapé les fesses lors d’un selfie », puis, en novembre 2020, à sa résidence officielle, lorsqu’il aurait « passé sa main sous son chemisier pour lui toucher la poitrine ».

« Je me souviens parfaitement regarder vers le bas, voir sa main, une large main, et me dire ‘oh mon Dieu, c’est en train d’arriver’. Cela s’est passé si vite, il n’a rien dit. Quand je l’ai stoppé, il a juste arrêté et il est parti », a expliqué la plaignante.

Le gouverneur Cuomo, par ailleurs, a assuré n’avoir « jamais touché quelqu’un de manière inappropriée ou fait des avances sexuelles inappropriées ». Depuis, ses avocats ont aussi cherché à contre-attaquer, notamment en diffusant un déroulé de la journée du 16 novembre 2020.

Rappelons que le gouverneur pourrait démissionner si le procès ne s’achevait pas en sa faveur.