Guerre en Ukraine : Accusé de soutenir la Russie, l’Iran sort de sa réserve

Iran Guerre Ukraine

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Le chef de la diplomatie iranienne a nié jeudi 20 octobre 2022 que Téhéran prévoyait d’envoyer des missiles à la Russie pour une utilisation dans la guerre en Ukraine, une allégation faite dans plusieurs médias, selon la chaîne d’information France 24.

Hossein Amir- Abdollahian, ministre iranien des affaires étrangères, a démenti les allégations avancées par l’administration américaine selon lesquelles l’Iran fournirait des armes à la Russie dans la guerre contre l’Ukraine.

« Lors d’une conversation téléphonique avec (le chef de la politique étrangère de l’UE) Josep Borrell, je lui ai dit que notre politique (. . . ) est que nous sommes opposés à la guerre et à son escalade en Ukraine », a déclaré le ministre iranien des Affaires étrangères Hossein Amir-Abdollahian sur Twitter. « L’allégation d’envoi de missiles iraniens en Russie pour une utilisation contre l’Ukraine est sans fondement »a- t- il écrit, ajoutant : « Nous avons une coopération en matière de défense avec la Russie, mais ce n’est certainement pas notre politique d’envoyer des armes et des drones contre l’Ukraine ».

Les États-Unis continuent de mettre en évidence la participation de l’Iran au conflit Russo-ukrainien. Ainsi, Washington affirme que des instructeurs Iraniens se trouvent en Crimée afin d’aider les Russes à utiliser les drones fournis par L’Iran.

«  À l’évidence, une fois encore, nous continuons à voir l’Iran se rendre complice d’ exporter la terreur, non seulement dans la région du Moyen-Orient, mais maintenant également en Ukraine, a lancé le porte parole du Pentagone, le général Pat Ryder. Du point de vue du ministère de la Défense, nous allons continuer à travailler avec les Ukrainiens, avec nos alliés et nos partenaires, pour leur apporter de l’aide de sécurité alors qu’ils continuent à se battre et à défendre leur pays.  » a déclaré John Kirby, porte-parole du conseil de sécurité nationale.