Ghana : Limogeage du ministre des Finances pour fraudes financières

Charles Adu Boahen

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Le secrétaire d’État aux Finances Charles Adu Boahen a été limogé ce lundi 14 novembre 2022 par le président de la République ghanéenne Nana Akufo Addo.

Celui-ci est tombé dans un piège que lui ont tendu des journalistes de son pays.
Il est accusé de corruption. En effet, au nom du vice-président ghanéen Mahamudu Bawumia, Charles Adu Boahen a réclamé 200 000 dollars de rétro commission à des « investisseurs » qui n’étaient rien d’autre que des journalistes qui menaient une enquête afin de l’évincer.

Il était soupçonné d’exploiter illégalement l’or dans son pays et un journaliste, Anas Aremeyaw Anas avait entamé une enquête pour porter aux yeux du monde ses malversations dans un documentaire intitulé « Galamsey Economy ».

« Le documentaire « Galamsey Economy » du célèbre journaliste d’investigation ghanéen, Anas Aremeyaw Anas, tient sa première victime. L’un des principaux mis en cause, le ministre des Finances, Charles Adu Boahen, a été limogé ce lundi par le président Nana Akufo-Addo qui a également annoncé l’ouverture d’une enquête », a déclaré l’Agence de Presse Africaine.

Dans un extrait du documentaire, on peut voir M. Adu Boahen essayant de « collecter de l’argent auprès de supposés investisseurs » au nom du vice-président Mahamudu Bawumia qui affirme n’être au courant de rien.