France : Un incendie détruit un supermarché à Nanterre

France incendie supermarché Nanterre

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Les sapeurs-pompiers du département des Hauts-de-Seine ont mené une grande bataille contre le feu qui a pris d’assaut le supermarché Aldi se situant dans la commune de Nanterre, en France. Près d’une centaine de policiers ont été déployés sur le terrain pour maîtriser cet incendie qui a complètement détruit le supermarché.

Dans la nuit de mardi 22 novembre au mercredi 23 novembre aux environs de 3 heures du matin, les riverains du quartier ont remarqué un gros dégagement d’une épaisse fumée s’échappant du magasin qui se trouvait au pied d’un immeuble d’habitations de quinze étages. La police et les sapeurs-pompiers qui s’étaient rendus sur place vers 3 h 30 ont dû affronter un gigantesque feu qui emportait le supermarché.

Il a fallu l’intervention de quatre-vingts hommes et l’utilisation de quatre lances pour pouvoir maîtriser l’incendie qui s’était déjà répandu dans l’ensemble du supermarché, d’une surface de 2 700 m². « Le feu était déjà bien développé quand nous sommes arrivés. Et nous nous sommes retrouvés face à un rideau de fer, avec le feu derrière. Nous avons réussi à désenfumer grâce au système de désenfumage du supermarché », a confié le porte-parole de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris.

Le feu a été éteint de vers 4 h 30. Selon le conseiller municipal d’opposition, Alexandre Guillemaud, « De nombreux Nanterriens s’attristent de constater cet incendie dans leur quartier qui va ternir, à nouveau, l’image de leur environnement qui essaye régulièrement de changer ». Afin d’éviter la propagation du feu dans les étages d’habitations, l’équipe d’intervention a procédé à l’installation d’un poste médical avancé, au cas où le sinistre aurait fait des blessés.

Mais malgré le fait que les pompiers ont dû lever le rideau de fer pour pénétrer dans les lieux avant de pouvoir attaquer le feu, ce dernier n’a heureusement fait aucune victime. Pour le moment, il est impossible de déterminer si le feu a pris accidentellement ou si son origine est criminelle. Même si aucune cause n’est identifiée, une enquête est ouverte pour déterminer la cause du sinistre.