France / Assassinat d’un prêtre : un réfugié rwandais dans les mains de la police

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

En France, dans la commune de Saint-Laurent-sur-Sèvre, en Vendée, un prêtre a été victime d’un « dramatique assassinat », ce lundi 9 août 2021, au matin, selon un message du ministre de l’Intérieur publié sur Twitter. Gérald Darmanin « apporte tout (s)on soutien aux catholiques » et doit se rendre sur place.

Selon une source proche du dossier, citée par l’Agence France-Presse (AFP), « un homme s’est présenté en milieu de matinée à la brigade de gendarmerie de Mortagne-sur-Sèvre et a dit avoir tué un ecclésiastique ». Celui qui s’est accusé de ce crime, de nationalité rwandaise, avait été placé sous contrôle judiciaire dans le cadre de l’enquête sur l’incendie, en juillet 2020, de la cathédrale de Nantes, dont il était bénévole, a précisé cette source.

Emmanuel Macron a « suivi en temps réel » le dossier et  « exprimé toute sa sympathie » à sa communauté religieuse des Montfortains, alors que Jean Castex a fait part de son « profond désarroi » et de sa « vive compassion », ont indiqué l’Elysée et Matignon à l’AFP.

Le suspect a été placé en garde à vue, d’après une source proche du dossier. Une enquête a été ouverte pour « homicide volontaire », a annoncé lundi le vice-procureur de La Roche-Sur-Yon, Yannick Le Goater, lors d’une conférence de presse.