Floride : Une bactérie « mangeuse de chair » détectée après l’ouragan Ian

ouragan Ian bactérie "mangeuse de chair"

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Après les ravages de l’ouragan Ian, fin septembre avec pas moins de 102 décès, la Floride est maintenant touchée par une bactérie « mangeuse de chair », appelée Vibrio vulnificus, qui s’est développée dans les jours suivant le passage de la tempête à cause des crues et des eaux stagnantes, rapporte Slate.

Les humains peuvent être contaminés par cette bactérie après avoir consommé des coquillages pas assez cuits ou à cause de leurs blessures. Les personnes les plus à risques sont celles avec un système immunitaire affaibli ou souffrant d’une maladie du foie. Selon les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC), le Vibrio vulnificus contamine 80.000 personnes et provoque 100 décès chaque année aux États-Unis.

Les symptômes peuvent être bénins : crampes abdominales, nausées, diarrhée, vomissements, fièvre ou encore frissons. Mais la bactérie peut aussi causer des infections sanguines, des éruptions vésiculeuses, et même mener à une amputation ou à un décès.