Faits divers : Une témoin de Jéhovah fait condamner un hôpital à lui verser de l’argent ; les détails

témoin de Jéhovah hôpital français

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Transfusée contre sa volonté après une opération, une témoin de Jéhovah a fait condamner un hôpital français à lui verser 4000 €. Il s’agit du CHU de Bordeaux qui a été condamné par la justice française à verser 3000€ celle-ci pour « préjudice moral et troubles dans ses conditions d’existence » ainsi que 1000€ pour défaut d’information.

En effet, la patiente, membre des Témoins de Jéhovah, refuse les transfusions sanguines pour des raisons religieuses. Elle avait cependant reçu trois transfusions entre le 29 février et le 2 mars 2016, lors d’une ablation de la vésicule biliaire. Le CHU a perdu son procès, la justice estimant que le geste médical était intervenu malgré le refus du traitement par la patiente, prononcé à plusieurs reprises.

Selon la justice, « l’hôpital n’a pas commis de faute en procédant aux deux premières transfusions », pratiquées au moment de l’opération. La patiente subissait une hémorragie interne, « le respect de la volonté de la patiente mettait sa vie en danger ».

Il n’en est pas de même pour la troisième transfusion. Cette dernière a été administrée le surlendemain de l’opération, « après une sédation non consentie ». Elle est « fautive car la patiente avait repris connaissance et signifié de nouveau son refus d’être transfusée », selon la justice française.