Ethiopie : « Alliance destructrice », le Gouvernement s’en prend aux opposants

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Une « alliance destructrice », c’est ainsi qu’Addis-Abeba a qualifié jeudi 12 août 2021, le rapprochement entre les rebelles du TPLF, les Forces du Front de libération du Tigré et l’Armée de libération oromo, apprend-on.

Les deux groupes ont officialisé leur alliance mercredi. « Il est basé sur la compréhension mutuelle que la dictature du Premier ministre Abiy Ahmed doit être supprimée », a déclaré Odaa Tarbii, porte-parole Armée de libération Oromo, désignée sous le nom d’OLF-Shane par le gouvernement fédéral. Et d’ajouter, » à ce stade, nous partageons des renseignements et coordonnons la stratégie ».

Le Gouvernement ne s’indigne pas des fruits de cette union qu’il a d’ailleurs ouvertement qualifiée de « destructrice ».

Rappelons que malgré les menaces, le pouvoir éthiopien en place continue de jouer la carte de la sérénité.