Equipe de France : Varane défend une « mise à jour pour éviter les bugs » sur les droits à l’image

Le sujet des droits d’image avait animé le début du rassemblement, avec le refus initial de Kylian Mbappé de participer à une opération marketing, comme il l’avait fait en mars. L’attaquant star a finalement pris part à la séance photo mardi après l’engagement, par la Fédération française de football, de réviser la convention «dans les plus brefs délais». Cette dernière s’est en effet rendue compte que de nombreux cadres tricolores étaient sur la même ligne que Kylian Mbappé, dont Raphaël Varane.

« Comme je vous l’avais dit au mois de mars, il y avait des discussions à avoir. En tant que groupe, collectivement, on veut faire respecter le droit à l’image individuel de chaque joueur. C’est une demande qui est simple, logique et légitime», a commenté le défenseur de Manchester United à la veille du match contre l’Autriche en Ligue des nations. « On veut simplement une mise à jour pour éviter les bugs à l’avenir sur ce sujet-là ».

« Il y avait des discussions à avoir »

Varane a lui-même été confronté à ce problème ces dernières années, lorsqu’il avait été sollicité par Volkswagen, partenaire des Bleus, alors qu’il est lui-même ambassadeur de la marque Jaguar.

Similaires