Économie : Ce pays africain veut s’affranchir des aides du FMI

pays africain s'affranchir FMI

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Le Congo veut s’affranchir des aides du FMI, ont annoncé les autorités congolaises. Toutefois, pas de façon brutale, mais progressive. Cette volonté du Congo de s’affranchir du Fm intervient alors que le pays s’apprête à prendre la présidence du comité interministériel de l’Union monétaire d’Afrique centrale (Umac).

Dans le pays, l’atteinte des objectifs fixés par le Fmi dans le cadre de son programme de réformes macroéconomiques est jugé timide. Ce qui fait craindre des risques de rupture des appuis budgétaires de cette institution. « D’où les craintes du pays qui entend réduire progressivement les interventions du Fonds plutôt que de faire face à une rupture brutale », explique EcoMatin. Et d’ajouter que cela a également « amené la France à conditionner le déblocage de son appui budgétaire au succès de la deuxième revue du programme avec le Fmi en janvier 2023 ».

Dans le même sens, le directeur général du Trésor a aussi recommandé aux autorités congolaises de mettre en place un plan d’actions de réduction des subventions du Fmi, plan étalé sur un ou deux ans.