Cyberattaque : Faux, l’iPhone ne protège pas des intrusions de Pegasus

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Contrairement à la rumeur qui circule sur l’inviolabilité des iPhones, tous les téléphones portables de la planète sont vulnérables, démontre l’enquête internationale impliquant des États dans l’espionnage via le logiciel NSO de journalistes, militants et opposants politiques.

Même Apple, qui défend la sécurité la plus forte, n’échappe pas aux attaques à “zéro clic”.

La vaste enquête internationale sur le logiciel espion israélien NSO, révèle, au-delà du scandale de l’espionnage de militants, journalistes et opposants politiques par des États et des gouvernements, la fragilité des smartphones d’Apple.

Malgré leur réputation d’inviolabilité et de sécurité maximum, les iPhone ont été infectés au même titre que d’autres mobiles.