Covid-19 : L’Iran confine sa population pour la première fois (les raisons)

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Des rues désertes, des magasins ou restaurants fermés, les administrations publiques et les banques closes pour six jours, l’Iran est frappé de plein fouet par la Covid-19.

Au début du mois, le président Hassan Rohani a mis en garde contre une « cinquième vague » d’infections alimentée par le variant Delta très contagieux. Le pays est bel et bien au cœur de la crise : au cours des dernières 24 heures, le pays a officiellement enregistré 27.444 nouvelles contaminations au coronavirus, un record, portant le nombre total de cas positifs à plus de 3.500 000.

Ces chiffres font de l’Iran le pays le plus durement touché du Proche et Moyen-Orient.

Les nouvelles restrictions comprennent également une interdiction des déplacements routiers à destination et en provenance de Téhéran et de la province d’Alborz, ainsi qu’une nouvelle fermeture des entreprises à haut risque.