Covid-19 : « Le pass sanitaire » est une « dictature sanitaire », les Français manifestent aux Champs-Élysées

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Des heurts sporadiques avec les forces de l’ordre ont éclaté ce samedi 24 juillet 2021, après-midi dans la capitale. Plus tard dans l’après-midi, des incidents ont éclaté à proximité des Champs-Elysées. Environ 200 personnes qui avaient participé aux manifestations contre le pass sanitaire se sont heurtées aux forces de l’ordre.

Les manifestants ont affiché des motivations diverses, mais la plupart disent défendre leur « liberté » face à ce qu’ils estiment être une « dictature sanitaire ».

« Moi par exemple je suis vacciné, mais je refuse qu’on oblige les gens à se faire vacciner. Il vaudrait mieux encourager les discussions, les échanges, les débats, essayer de convaincre les gens et non pas rentrer dans une politique de lois liberticides », explique un des manifestants.

Dans certains cortèges, figuraient des sympathisants du mouvement des gilets jaunes. D’autres se sont rassemblés à l’appel de dirigeants d’extrême-droite.

Selon les sondages, une majorité de Français soutiennent cependant les mesures gouvernementales destinées à enrayer la quatrième vague de la pandémie.