Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo réagit pour la 1ʳᵉ fois sur l’affaire des 46 soldats ivoiriens détenus au Mali

Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo réagit pour la 1ʳᵉ fois sur l'affaire des 46 soldats ivoiriens détenus au Mali

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Laurent Gbagbo, le président du Parti du peuple africain, a réagi pour la première fois à propos des 46 soldats ivoiriens détenus au Mali. L’ancien président ivoirien a indiqué dans une déclaration qu’il « faudrait demander au président Assimi Goïta de réfléchir à sa fraternité d’armes avec ceux (soldats ivoiriens) qui sont en prison là-bas ». Une manière pour Gbagbo de demander à Goita de faire preuve de compassion envers ses frères d’armes d’un autre pays et de les libérer.

Gbagbo a également lancé un appel au président togolais Faure Gnassingbé, qui arbitre la crise, à redoubler d’efforts pour aider à résoudre le différend de façon diplomatique afin que les éléments puissent tous rentrer au pays.

Rappelons qu’à la base, les soldats étaient 49 et qu’à l’issue de premières négociations, trois d’entre eux, des femmes, ont été libérés et sont rentrés à Abidjan. Les discussions ont ensuite été poursuivies, mais des zones d’ombres sont apparues après que le ton est encore monté entre Bamako et Abidjan sur la question.

Pour l’heure, certains estiment que les pourparlers sont sur de bons rails, mais d’autres par contre reste sceptiques.