Chine : Tous les employés d’une usine d’iPhone enfermés à l’intérieur après des cas de Covid-19

employés usine d’iPhone Chine Covid-19

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Drôle, insolite ou scandaleux ; l’affaire s’interprètera suivant le point de vue de chacun. Néanmoins, la réalité est claire. Tous les employés de la plus grande usine d’iPhone en Chine se retrouvent enfermés à l’intérieur après le dépistage de plusieurs cas de Covid-19.

La plus grande usine d’iPhone au monde, en Chine, a promis, ce 1er novembre, des bonus multipliés par quatre aux employés acceptant de rester sur place malgré un confinement lié à des cas de Covid-19. Le site, géré par le groupe taïwanais Foxconn et qui emploie plus de 200 000 personnes, est confiné depuis mi-octobre après la détection d’un foyer de coronavirus.

Pour retenir ses salariés, Foxconn a annoncé sur le réseau social WeChat qu’il verserait un bonus quotidien de 400 yuans (environ 55 euros) par jour de présence au travail, soit quatre fois le montant habituel. Le personnel recevra aussi un bonus additionnel en cas de présence à l’usine pour au moins 15 jours en novembre. Ce bonus peut atteindre 15 000 yuans (2 075 euros) en cas de présence le mois entier.

De nombreuses vidéos d’employés se plaignant de leurs conditions de travail et d’un manque de protection face au virus ont débarqué sur les réseaux sociaux, ce week-end. Des images ont notamment montré certains ouvriers s’enfuir de l’usine avec leurs valises et grimper par-dessus un grillage, pour rentrer à pied chez eux.

« Je n’ai pris qu’un sac à main, trois paquets de nouilles instantanées, quatre bouteilles de lait, deux bouteilles d’eau et un peu de pain », a raconté à l’hebdomadaire d’État China Newsweek une employée de Foxconn, Li Yan, qui explique avoir dû marcher trois heures après s’être échappée de l’usine située dans la ville de Zhengzhou (centre), à 600 km de Pékin.