Chine : La police abat un braqueur de banque

braqueur de banque abattu en Chine

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

La police chinoise a abattu un braqueur de banque mardi et libéré l’otage qu’il avait pris, dans un rare cas de crime violent dans ce pays étroitement contrôlé.

Selon un avis publié sur le compte de médias sociaux du département de police de la ville de Tai’an, la tentative de braquage de mardi a commencé vers midi et s’est terminée par la mort du suspect environ une heure plus tard, après que les agents ont émis plusieurs avertissements. Personne d’autre n’a été blessé dans l’incident, selon l’avis.

Il n’a donné aucun autre détail sur le suspect, s’il était armé ou le nom de la banque, précisant que l’enquête se poursuivait.

De tels crimes sont très rares en Chine, où le Parti communiste au pouvoir exerce une surveillance électronique étroite sur ses citoyens et interdit la possession d’armes à feu par des particuliers. Les mesures strictes prises en réponse à la pandémie de COVID-19 ont renforcé ces contrôles en restreignant les déplacements dans le pays.

Cependant, dans un contexte de ralentissement de l’économie, des manifestations ont éclaté parmi les déposants escroqués qui s’en prennent aux banques qu’ils accusent de malversations, suscitant des réponses rapides et souvent violentes de la part des autorités.

Taishan, dans la province de Shandong, est célèbre pour ses caractéristiques historiques, notamment l’ancien site de pèlerinage bouddhiste du Mont Tai qui, à l’époque pré-pandémique, attirait des hordes de visiteurs.