Burkina Faso : L’exportation des céréales reste suspendue par le gouvernement

Burkina Faso : L’exportation des céréales reste suspendue par le gouvernement

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Ce mercredi 16 novembre 2022, le gouvernement burkinabé a annoncé à travers un communiqué que l’exportation des céréales (mil, maïs, sorgho et niébé) reste suspendue sur l’ensemble du territoire national.

« Il est porté à la connaissance des populations et des commerçants que l’exportation des céréales que sont le mil, le maïs, le sorgho et le niébé reste suspendue sur toute l’étendue du territoire national », a précisé le communiqué du gouvernement burkinabé.

Les autorités burkinabés ont rappelé dans le communiqué que « la suspension de la délivrance des Autorisations spéciales d’exportation desdites céréales ».

« En tout état de cause, tout contrevenant à cette décision s’expose à des sanctions conformément à la réglementation en vigueur », a souligné le communiqué.

Cette décision des autorités burkinabés intervient alors que la guerre en Ukraine a fait monter les enchères sur le marché des céréales qui ne sont presque plus exportées de l’Ukraine. Moscou s’était retiré de l’accord sur lexportation des céréales ukrainiennes avant d’indiquer, des jours plus tard, son retour dans cet accord grâce à la médiation de la Turquie.