Burkina Faso : Les autorités incendient des faux médicaments de plus de 300 millions FCFA

Burkina faux médicaments incinérés

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

De faux médicaments de plus de 300 millions FCFA incendiés. Les éléments de la direction générale des douanes du Burkina Faso ont incinéré ce jeudi 10 novembre 2022, 74,305 kilogrammes de produits prohibés d’une valeur à Ouagadougou. L’ensemble des produits détruit est essentiellement composé de produits pharmaceutiques.

Les autorités ont incendié des produits prohibés d’une valeur de 372 525 000 francs CFA. Les produits composés de tramadol, perfuseurs, antipaludéens, perfusions, cigarettes, etc, ont été saisis au cours d’une opération de contrôle. « Derrière cette incinération, nous souhaitons inviter les populations à collaborer, nous invitons les populations à être un peu plus regardantes et à dénoncer toute pratique allant dans ce sens », a expliqué le représentant de la direction générale des douanes.

Après l’incinération de ces plus de 70 kilogrammes de produits prohibés, le chef de traitement de la valorisation des déchets Siméon Sawadogo a également apporté quelques clarifications. 

« Parmi ces déchets, il y a des déchets qui sont combustibles déjà comme les cigarettes et autres qui contiennent la matière plastique qui peut passer facilement par la combustion. Mais par contre, il y a d’autres types de déchets où c’est liquide, c’est des flacons contenant des produits liquides difficiles pour passer à la combustion, voilà pourquoi pour ces types de déchets, on décide de broyer avec un engin lourd avant de ramasser pour aller enfuir ».