Burkina Faso : Le pays bientôt banni de l’accord commercial entre les USA et les pays africains

Burkina Faso : Le pays bientôt banni de l'accord commercial entre les USA et les pays africains

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Ce 1er novembre 2022, les États-Unis ont décidé de bannir le Burkina Faso de l’accord commercial les liant aux pays africains à partir du 1er janvier 2023, a annoncé la Maison Blanche sur son site officiel.

« Je prends cette mesure parce que j’ai déterminé que le gouvernement du Burkina Faso n’a pas établi, ou ne fait pas de progrès continus vers l’établissement, de la protection de l’État de droit et du pluralisme politique, comme indiqué dans les conditions d’éligibilité de l’article 104 de l’AGOA« , a justifié Joe Biden dans une lettre envoyée au Congrès américain.

L’AGOA (the African Growth and Opportunity Act) ou Loi sur la croissance et les opportunités économiques en Afrique, à laquelle se réfère l’administration des États-Unis, est une loi américaine adoptée en 2000. Elle est censée faciliter les échanges commerciaux des pays d’Afrique subsaharienne avec les États-Unis.

Elle permet aux pays de l’Afrique subsaharienne d’exporter sur le marché américain sans droit de douanes. En 2015, elle a été prorogée jusqu’à 2025.