Brésil : Un homme politique lance des grenades sur la police

brésil politicien lance grenades sur police

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Au Brésil un homme politique a été placé en détention après avoir lancé des grenades sur des policiers venus l’arrêter à son domicile dans l’État de Rio de Janeiro.

Roberto Jefferson, un allié du président d’extrême droite Jair Bolsonaro, a blessé deux officiers avant de se rendre dimanche.

Un juge de la Cour suprême avait auparavant ordonné son placement en détention pour avoir insulté la juge en chef Carmen Lucia. Il était déjà assigné à résidence pour l’avoir menacée.

M. Bolsonaro a réagi en déclarant que ceux qui ont tiré sur la police devaient être arrêtés. Les deux policiers ont été blessés par des éclats de grenade lors de l’attaque à Levy Gasparian, au nord de la capitale de l’État, Rio de Janeiro. Ils ont été emmenés à l’hôpital et sont ensuite sortis de l’hôpital.

M. Jefferson, ancien dirigeant du parti politique PTB âgé de 69 ans, a également tiré plusieurs coups de fusil, brisant le pare-brise d’une voiture de police.

Le juge de la Cour suprême Alexandre de Moraes avait ordonné la mise en détention de l’homme politique au motif qu’il avait violé les conditions de son assignation à résidence.

Les tensions politiques sont vives au Brésil avant le second tour de l’élection présidentielle de dimanche entre M. Bolsonaro et l’homme de gauche Luiz Inácio Lula da Silva.

M. Lula, qui est toujours considéré comme le favori, n’a pas obtenu les 50 % de votes valides nécessaires pour éviter un second tour au début du mois.