Brenda Biya : la fille du président camerounais échappe à la mort

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Brenda, la fille du président camerounais Paul Biya, affirme avoir été victime d’une tentative de kidnapping.

Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux ce mercredi 11 août 2021, la fille de Paul Biya explique le calvaire qu’elle a vécu. « Dieu a sauvé ma vie. On a essayé de me kidnapper!!! Je sors d’un kidnapping, c’est Dieu qui est grand. Je vous jure. Je suis à mon troisième traumatisme. Je ne sais pas pourquoi ces gens veulent me tuer… Ils ont essayé de me tuer », a déclaré Brenda Biya tout-en pleurs.

L’influenceuse et business woman camerounaise a affirmé que des membres de son personnel ont tenté de l’emmener vers une destination inconnue, mais fort heureusement, elle a réussi à s’échapper. Elle a également affirmé avoir été informée par son frère, du plan que mijotaient sa gouvernante et son chauffeur, mais elle n’a pas véritablement pris cette menace au sérieux.

« C’était la gouvernante et le chauffeur (…) j’essaie de me calmer, mais j’étais en état de choc parce que je n’arrivais plus à respirer. Il fallait que je réapprenne à respirer, c’est la seule raison pour laquelle je suis de retour dans mon hôtel. J’ai couru et je suis tombée sur des policiers. Mon frère me disait que les gens qui travaillent pour nous, veulent nous kidnapper. Et il l’avait dit à ma mère. Je n’ai pas pris ça au sérieux parce que je ne savais pas que ç’allait m’arriver. Nous étions dans la voiture … Ils m’ont emmenée dans une autre direction… J’ai eu la chance que la portière de la voiture, s’est ouverte, comme par hasard. Quand je sortais de la voiture, le chauffeur a tiré ma main, j’aurais pu me briser le bras (pleurs), j’ai couru et comme par chance, je suis tombée sur deux policiers », confie Branda Biya.

Avec Afrique-sur7