#BlackTikTokStrike : Le mouvement de révolte des danseurs noirs qui secoue la toile (vidéo)

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Avec le hashtag #BlackTikTokStrike, des danseurs noirs militent pour une meilleure reconnaissance et visibilité de leurs contenus sur TikTok.

Ils dénoncent une nouvelle forme d’appropriation culturelle après que nombre de leurs chorégraphies ont été reprises par des influenceurs blancs, qui ont, eux, été rémunérés correctement pour leurs vidéos.

Thot Shit, le nouveau morceau de la rappeuse américaine Megan Thee Stallion, devait devenir la nouvelle tendance sur TikTok. Ses précédents singles, Savage et WAP, avec Cardi B, avaient généré respectivement plus de 22 millions et 4 millions de vues sur la plateforme de partage de vidéos, très populaire chez les adolescents, rapporte la BBC.

Mais cette fois, des danseurs noirs ont décidé de ne plus diffuser leurs chorégraphies sur l’application. Ils ont lancé un mouvement de grève avec le hashtag #BlackTikTokStrike – soit la “grève du TikTok noir” – pour dénoncer l’appropriation de leurs créations par d’autres internautes.

Les danses issues de la communauté noire sont le plus souvent à l’origine des grandes tendances sur l’application, ce qui contribue au succès de la plateforme. Pourtant, leurs chorégraphies sont souvent reprises sans que les créateurs noirs soient crédités par des influenceurs blancs.

Visualiser ci-dessous la vidéo de la “grève du TikTok noir”