Bénin / Législatives 2023 : L’utilisation des moyens de l’État interdite aux ministres Candidats

Bénin Législatives interdit ministres

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Au Bénin, neuf ministres du gouvernement positionnés par le Bloc Républicain et l’Union Progressiste le Renouveau vont à la conquête des électeurs dans le cadre des élections législatives du 8 janvier 2023. Invité sur la télévision nationale le dimanche 6 novembre dernier, le porte-parole du gouvernement a fait savoir sans passer par quatre chemins qu’il est fortement interdit aux ministres candidats d’utiliser les moyens de l’État dans leurs activités politiques non seulement pendant la pré-campagne mais aussi lors de la campagne électorale.

Selon Wilfried Léandre Houngbédji, le régime actuel tient à sa logique de bonne gouvernance et d’utilisation rationnelle des biens de l’État. Ainsi, aucun ministre, Directeur ou autres fonctionnaires candidats ne sera autorisé à utiliser les moyens de l’État pendant la campagne électorale. Après la mise en garde, le porte-parole du gouvernement a rappelé que les ministres positionnés candidats n’ont aucune obligation de quitter leurs postes ministériels puisqu’ils sont au-delà des acteurs politiques qui ont des responsabilités et devoirs vis-à-vis de leurs partis politiques.