Bénin / Insécurité à Djabata : le gouvernement réagit avec un dispositif sécuritaire renforcé

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Djabata, une localité frontalière avec le Nigéria, dans la commune de Savè, est devenue depuis quelques jours le théâtre d’une série d’actes de violences notamment des vols à mains armées en plein jour, des braquages et des assassinats par des pseudo-terroristes.

Selon les informations du quotidien le Matinal, un braquage à l’Akm a été enregistré le 28 juillet 2021 dans la zone. Cela a occasionné la mort d’un apprenti à la frontière Bénin-Nigéria. Dans la nuit du 06 au 07 août, trois individus ont été sauvagement égorgés par des hors-la-loi après avoir résisté aux coups de feu de ces derniers.

Récemment, deux motos ont été emportées la nuit du mardi 10 au mercredi 11 août 2021. Dépassés par la situation,  plusieurs habitants étaient obligés de prendre la clé des champs pour aller se réfugier dans les villages environnants. À en croire la même source, ces individus qui opèrent à Djabata, adoptent un mode opératoire similaire à celui de Boko Haram.

Face à cette situation inquiétante, le gouvernement a déployé un fort dispositif sécuritaire pour traquer ses malfrats jusqu’à leur dernier retranchement et pour mettre fin à ces actes criminels dans la zone.