Bénin / Education : Un AME saisi par la police pour avoir battu un élève jusqu’au sang ; les détails

enseignant saisi par la police

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

C’est la nouvelle histoire qui fait le tour des réseaux. Un AME (Aspirant au Métier d’Enseignant) a battu un élève jusqu’au sang.

L’Ecole Primaire Publique Oubarou dans l’arrondissement de Goro a été témoin de cette violente scène. L’AME a infligé à l’élève, un jeune garçon, des fessées un peu trop violentes. Celles-ci n’ont pas laissé l’enfant sans séquelles. Ses fesses se font enflées jusqu’à couler du sang.

Un traitement barbare que les parents de l’enfant n’ont pas manqué de dénoncer. Ils ont remonté le fait au ministère. Le ministre a, par la suite, saisi le chef de la région pédagogique de la circonscription scolaire de Tchaourou afin qu’il ordonne à l’enseignant de se rendre au commissariat de police de Tchaourou ; ordre auquel il a bien entendu obéi.

Depuis le mardi 18 octobre, il y est gardé en vue en attendant d’être présenté au procureur de la République du tribunal de première instance de première classe de Parakou ce Jeudi 20 octobre, pour répondre de ses actes.