Bénin / CRIET : Affaire 39 ha, voici la demande de Mario Metonou au Juge à propos du domaine querellé

faux proche procureur CRIET

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Alimatou Kpohinto Zossou pourrait tout perdre dans l’affaire 39 hectares. Sa liberté d’aller et de venir ainsi que le domaine querellé.

Lors de la quatrième audience du procès concernant l’affaire domaniale devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET), le ministère public a demandé, nous apprend Banouto, à la juridiction spéciale de la retenir dans les liens de la prévention de complicité d’abus de fonction. Le procureur spécial a souhaité que la Cour condamne dame Kpohinto Zossou à une peine d’emprisonnement ferme de cinq ans et à une amende de cinq millions francs CFA.

Le ministère public a demandé qu’il soit ordonné « la reconstitution des domaines affectés au dédommagement frauduleux de dame Kpohinto Zougnon Zossou Houéto G Alimatou et le retour intégral desdits domaines dans le patrimoine commune d’Abomey-Calavi », renseigne notre source.

Si la Cour, à la fin du procès, accède aux réquisitions du procureur spécial, Alimatou Kpohinto Zossou perdra tout le domaine. La commune d’Abomey-Calavi en sera bénéficiaire.