76 ans de Hiroshima : Le Japon commémore dans la douleur (214.000 morts)

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Ce vendredi 06 août à l’occasion du 76e anniversaire du bombardement atomique de Hiroshima (06 août 1945), le maire de la ville martyre japonaise Kazumi Matsui a déclaré que la tragédie avait « appris à l’humanité que menacer les autres pour se défendre ne profit(ait) à personne. »

Alors que le Japon accueille les Jeux Olympiques, les cérémonies d’hommages aux victimes de la bombe de Hiroshima se sont déroulées en présence de quelques survivants et d’une poignée de dignitaires étrangers venus honorer la mémoire des victimes et lancer un appel à la paix dans le monde.

Les participants ont observé une minute de silence à 8 h 45, l’heure exacte à laquelle le 6 août 1945 un B-29 américain largua sur la ville, une bombe atomique à l’uranium surnommée « Little boy ». Les bombardements de Hiroshima et Nagasaki, les 6 et 9 août 1945, firent 214 000 morts.

Pour rappel historique, c’est la capitulation du Japon, le 15 août 1945, qui a mis fin à la Seconde Guerre mondiale.