46 soldats ivoiriens détenus au Mali : Assimi Goïta ne compte pas  recevoir le trio présidentiel ce mardi

Mali : Tentative de coup d’Etat contre Assimi Goita

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

La mission de haut niveau de la CEDEAO qui doit se rendre à Bamako, mardi prochain, dans l’affaire des 46 soldats ivoiriens détenus au Mali ne pourra certainement pas avoir lieu. « La Mission de haut niveau annoncée pour le mardi 27 septembre 2022 ne peut être que le jeudi 29 septembre ou le vendredi 30 septembre 2022 » a annoncé Bamako ce samedi 24 Septembre.

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), a décidé d’envoyer, dès mardi prochain, une mission de haut niveau au Mali en vue de demander la libération des soldats ivoiriens détenus dans ce pays depuis le 10 juillet. C’est l’une des issues du sommet extraordinaire des chefs d’État de la Cédéao, tenu ce jeudi 22 septembre à New York à l’occasion de la 77e Assemblée générale des Nations unies qui s’est ouverte ce lundi 19 septembre.

Mais, en répondant à cette annonce faite par l’institution sous-régionale, le Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de la République du Mali a déclaré, samedi 24 septembre que « pour des contraintes d’agenda, la mission de haut niveau annoncée pour le mardi 27 septembre 2022 ne peut être que le jeudi 29 septembre ou le vendredi 30 septembre 2022 à Bamako. »

En effet, il a été décidé que les Président Nana Akufo-Addo du Ghana, Macky Sall du Sénégal et Faure Gnassingbé du Togo se rendent, le mardi 27 Septembre, à Bamako. Ce trio présidentiel aura certainement comme tâche, la libération sans condition, des  46 soldats détenus par le Mali voisin depuis juillet.